mardi 14 janvier 2014

[1.2 – alpha-test] Machines = Virus


Machines=Virus
[mème | réplication | hack]


Le mutantisme implique la croissance des machines abstraites.
Chacune est un système unique de coupes dans un flux. Chaque machine abstraite coupe les flux de la pensée, des représentations, des comportements, en une forme unique.
La machine abstraite inclut dans ses textes*, schémas (supports, packagings...) les détails méthodologiques qui permettent à des personnes mutantisantes et pré-mutantisantes de reproduire certaines expériences, actions et comportements (machines génératrices d'actes, de pensées, de comportements..). En cela elle est une forme de virus.
Les machines mutantistes sont un truc très normal et ordinaire qui remplace toutes les catégories artistiques existantes.

Mutantiser : contaminer, créer des virus de pensée.
La machine mutantiste est un virus dont l'intention est visionnaire, poétique, cathartique.

Mentalement, les points de friction mutantistes sont des zones de rencontres, des cellules exposées à tous les vents, des zones de cellules-pensées et plans embryonnaires aptes à former les tissus les plus divers selon l'induction qu'elles subissent. 
Cette zone de friction, de lutte, de rencontre de forces contraires et diverses, cette zone est sculptée par les conflits et visions et élans et contraintes pour la survie : ces sculptures sont des modules et des machines mutantistes. Elles se développent sous tous les modes connus et possibles via des marginalités exploratoires, gardent des caractéristiques embryonnaires pour se reconfigurer toute leur vie durant.
Ramassées ou perdues, inachevées ou parfaites, les modules et les machines sont des sculptures abstraites tombant de la tête et des mouvements, comme des pissenlits qui roulent et s'effritent dans les airs, des dés en carton à 31 faces...
Un système de pensée fonctionnant avec des machines et des modules est un système ouvert, un système qu'on ne peut fermer (en perpétuelle possible reconfiguration).
Devise : exploration, création, empathie, solidarité / un état intime permanent de déplacement vers l'inconnu / dans la multiplicité des torsions potentielles.

* Au passage, l’écriture (la description) de machine devient un genre, entre notice, essai et poésie : machinographie. (Parfois la machine compte plus que son écriture, parfois l’écriture de la machine compte plus que la réalisation effective de celle-ci).


A l'intérieur de soi, le programme se télécharge petit bout par petit bout dans le temps, en fonction des besoins, et change régulièrement, car deux caractéristiques du logiciel/virus mutantiste sont l'automodification et l'autoreproduction : une fois lancé, le virus produit lui-même la suite de son programme à exécuter ; il se déplace régulièrement (d'endroit en endroit, de config en config), changeant son code pour ne pas être identifié.
(Son code viral est parfois noyé dans un code incompréhensible et apparemment inutile.)

Clause "tripale" dans l'agencement de ces machines : il faut y glisser de l'expressivité, de l'affect.
Et quelles que soient les visées d'un projet, d'une machine, ne PAS être chiant.
Le but est des machines bizarres recherchant l'insenti plutôt qu'un art génératif froid automatisé. Les machines mutantistes ont souvent à voir avec un certain "dérèglement" (intérêt pour le glitch, le bug, la surcharge, le dysfonctionnement, l'inutilité...). Goût pour les robots et les machines abstraites qui ne servent à rien, dysfonctionnels, non utilitaires. 


Machines comportementales. Le jeu mutantiste est une vie dont VOUS êtes le héros.
Machine abstraite comportementale : protocole de comportement temporaire ; instructions pour un comportement (ou un enchaînement de comportements : exemple 6 personnalités pour 60mn avec commutation de personnalité toutes les 10mn) à adopter pendant 1 minute (micro-machine), 30 minutes, 1 journée... et si possible réellement applicable.
Rêve : lâcher 10 ou 30 mutantistes dans un espace (qu'il soit urbain ou campagnard) après que chacun se soit choisi (ou ait tiré au sort) une machine comportementale à appliquer. Une combinaison de machines abstraites lâchées dans le monde en un point d'entrée spécifique.
Projet : déploiement de machines abstraites (protocoles comportementaux) dans une ville ou un village.

{publicité}


Créez | Utilisez | des
|C|A|M|
[c.omportementales a.bstraites m.achines]




POUR une VIE dont VOUS êtes le HEROS
UTILISEZ nos CAM
(C.OMPORTEMENTALES A.BSTRAITES M.ACHINES)



POUR
une
VIE
dont
VOUS
êtes le 
HÉROS



UTILISEZ

les

C    A    M
(C.OMPORTEMENTALES A.BSTRAITES M.ACHINES)














Aucun commentaire:

Publier un commentaire