dimanche 9 juin 2013

Machine H-1 : Peintures réactives [peinture à réaction]

Peintures non newtonienne, sonique, magnétique, toxique

La peinture réactive (ou peinture à réactions) mélange et confronte la matière-peinture à différents types de comportements et réactions chimiques, organiques, physiques. 

La peinture (parfois plus une forme plastique entre peinture et sculpture) est traversée, rendue consubstantielle à différents phénomènes physiques, à des ondes sonores, à des flux magnétiques, à des fluides aux propriétés spécifiques, à des produits chimiques réactifs et toxiques.
Selon les cas, le résultat final d'une œuvre plastique de ce type est aléatoire, ou peut être dirigé. 


Peinture toxique
Les peintures toxiques sont peintes, imprégnées d'acide et d'autres produits irrespirables (produits chimiques sélectionnés pour leur dangerosité, voire à usage militaire). 
Les expositions publiques de ce type d'œuvre sont impossibles, sauf si le public consent à porter des masques à gaz et des tenues de protection.
Des variations imaginaires de ce concept, totalement déconseillées et de l'ordre du terrorisme pur, sont les peintures radio-actives (émanant de fortes radiations) et les peintures "guerre-bactériologiques" (grouillantes de germes et maladies). 
Exemple de peinture à l'acide : 



Peinture sonique
Après la création d'une matrice au sol, la toile est posée sur un caisson de basse.
Des ondes sonores de 50 à 120Hz sont imposées à la peinture, qui commence alors son déplacement.
Des exemples sont visibles ici (série intitulée "Abstraction sonique", et série intitulée "Ondes sonores") : 
https://sites.google.com/site/hypsis7/turbulences 


"Enthalpy", vidéo effectuée pendant une "Abstraction Sonique" ou "Peinture sonore"




Peinture magnétique
A l'aide d'électro-aimants industriels (diamètre : 40cm) imposer une onde magnétique sur une peinture chargée en fer (ou magnésium), puis fixer les turbulences grâce à une résine ou un spray. 
Des exemples sont visibles ici (série intitulée “Ondes magnétiques”) : 



Peinture avec fluide non newtonien + vibrations 30Hz
Mélanger la peinture avec de l'eau et de la maïzena (fécule de maïs)*, puis placer le tout sur l'enceinte vibrante d'un haut-parleur diffusant des sons autour de 30Hz : la matière prend alors d'étranges formes évoquant la vie organique, elles se créent et volent en l'air en interaction avec la vibration.
Le but ultime est d'arriver à stabiliser ce processus pour produire des toiles (placées à l'horizontale) proliférantes de formes non newtoniennes toujours changeantes. 
Vidéo de référence : http://youtu.be/3zoTKXXNQIU
Certains rêvent d'appliquer cette méthode à grande échelle, pour voir des formes à taille humaine s'élever dans l'air, et soudain partir dans une direction inattendue, quitte à surprendre voire salir leurs "spectateurs" !
_____
* Le mélange de fécule de maïs avec un peu d'eau est en effet un bon exemple de fluide non newtonien, rhéoépaississant, c'est-à-dire qu'il se comporte comme un liquide peu visqueux quand on le manipule lentement (excitation à basse fréquence), mais qu'il devient très visqueux presque solide quand on le manipule rapidement (excitation à haute fréquence), au point qu'on puisse, par exemple, marcher sur une piscine remplie de ce mélange, à condition d'aller assez vite (mélange dans lequel un pied entre aisément à faible vitesse, mais ne peut rentrer à grande vitesse).

[Créateur machine : Hypsis]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire