jeudi 6 février 2014

[1.2 – alpha-test] Nouvelles définitions

Plugin au module 1.1 "Issus de l'hostilité du monde..."

Nouvelles définitions



Définition 12

Le mutantisme rassemble des personnes critiques vis-à-vis de l'Homme, estimant qu'il est encore dans sa Préhistoire.
Le mutantisme naît de la sensation de possibilités accumulées, non activées, dans de nombreux champs de la vie.
Selon les mutantistes, qui se pensent comme "pré-" et non comme "post-", l'époque actuelle correspond à un changement d'épistémè (un bouleversement de nos connaissances, savoirs, techniques, façons de penser) : elle nous contraint à faire table rase en de nombreux champs humains (métaphysique, politique, religion, littérature...), et à réagencer (réorganiser, recréer) ces champs.
"Reprendre à zéro. Réinitialisation. Reconfiguration."
En art, littérature, ils explorent la multiplicité des formes (plasticité, totipotence, floutage) et inventent des genres et formats ainsi que comportements et actions (machines), souvent utilisant et détournant l'environnement technologique et informationnel ainsi que le langage scientifique (poéscience).
Opérant un retour des processus informatiques dans l'humain, ils parlent parfois de "logiciels psychiques", de "machines abstraites" et d'"informatique sans ordinateur".
Ils appellent les "différants", souvent isolés au sein de sociétés de masse (atomisation sociale, externement, foules anomiques), à se rassembler en cellules critiques solidaires et créatives (agrégats synergétiques, grappes de cerveaux) : appropriation du processus de mutation globale, judo-style.



Définition 13

Le mutantisme naît de la sensation de possibilités accumulées, non activées, en de nombreux champs de la vie.
Comment. Permettre à des mondes. D'exister. 
Créer une pensée pratique, pour se tenir droit.
Dessiner des portes dans les murs.
Les mutantistes savent la faiblesse de leur position mais également qu'ils sont le début de quelque chose.
Dessiner une porte au milieu de nulle part pour permettre à d'autres univers d'exister.
Lutter pour la psychodiversité : faire exister des mondes niés, des mondes-clefs, d'autres mondes intérieurs.
La certitude qu'il faut s'entraider et travailler à l'invention/conception/création de nouvelles utopies, les plus opérantes possibles. "Se coltiner le langage de programmation de nos subjectivités pour inventer de nouveaux programmes." (Elias Jabre). Se donner à soi-même ses propres lois dans un monde désorienté, réinitialisé. Le monde des hommes est à construire. Nous vivons parmi des ruines et il nous faut construire. Formuler des angles d'attaque, des outils de création, de remise en question de tout ce qui est : changer de Grand Récit.



Définition 14

Mutantisme =
1/ un constat sur l'époque
2/ une façon de créer et d'agir
3/ un agrégat de personnes se déclarant "mutantistes"



Définition 15 

Mutantisme : une nouvelle manière d'être inadapté(e) à un univers qui est une gigantesque boule de négativité, un pyramide de désespoir.



Définition 16

Que faire quand on s'emmerde à mourir dans la France des années 2010 ?
Réponse : devenir mutantiste !
Tout reprendre à zéro. S'organiser. 
Tout reprendre à zéro. Tout est fini. Rien n'a commencé.
Auto-organisation. Mutantisme. 
Le seul avantage d'une époque-désert comme celle-ci, c'est que tout est réinitialisé, et qu'on peut tout reprendre à zéro. 
Le seul avantage de cet espace lisse désertifié -ce monde- est qu'on peut en recréer les plis. (Le reformer comme un origami.)


Le mutantisme est d'abord un texte, matriciel (régulièrement repris, palimpseste) qui donne des pistes pour créer, contrepoisonner le mortifère. Ses perspectives créatives et communautaires sont une synthèse d'éléments civilisationnels, culturels, une vision transversale traversant différents champs.

1/ En art et littérature, le mutantisme déclare une table rase et une reconstruction des genres sous forme de machines.


2/ D'un point de vue social, le mutantisme constitue un appel aux "déviants" à s'allier, ou du moins s'agréger (pour solidarité, amusement, émulation, créativité accentuée accélérée, projets, soutien des uns et des autres à travers la construction d'un réseau).
Le mutantisme rêve de créer une zone de solidarité entre ceux qui ne se reconnaissent dans rien et veulent créer, commencer, de nouvelles choses.
Les "différants" sont souvent convaincus qu'ils sont des erreurs et frappés d'anomie sociale. Nous sommes divisés pour être mieux régnés, il n'y a plus aucune solution collective. Un début : mutantisme (rassemblement de singularités).


"Le mutantisme est un programme de réinitialisation d'où naissent de nouvelles catégories, de nouvelles classifications, de nouvelles formes."

"Le mutantisme est un logiciel psychique s'adressant aux personnes voulant penser et créer hors de ce qui est."




1 commentaire:

  1. Ca va booster les ventes ! Très bonne idée ! ;)

    RépondreSupprimer