jeudi 2 mars 2017

RougeBlancBleu !

e body surveillance. Le rêve de celui qui n'a plus de visage. Mr. "le monde". Filmer les rêves, étrange réalité mais on n'a pas l'évolution sans les Ecchymoses.

« Viens près de maman, on va lire " Murmure une mère à son fils, dans le contre-bas de la méga-décharge verte-flore et rouge-terre. "Pssssssssst, on va lire, viens près de maman" Répète elle dans un souffle articulé. Elle lui parle doucement, à voix basse comme pour éloigner les fantômes. "Il faut le dire, la modération à engendré autant d'atrocités que la révolution, et sans doute beaucoup plus." Continue elle alors que son index survole le papier plié, froissé d'un livre à la couverture poussière-ocre. Les pupilles suivant l'épiderme brun d'une main taillée dans la viande et la grâce. Fins, longs, brillant sous les étoiles de sodium.

Une voiture roule, longe le coin de la décharge avant d'ouvrir le feu." Ta gueule !" Hurlé dans un aboiement bref, celui du conducteur. "Ta gueule !" Lancé à la face de N.A.L.H. & Co. qui, sans se laisser impressionner, continue à énumérer la liste des présidents américains assasinés. "Abraham Lincoln James Abram Garfield William McKinley ohn F. Kenedy Araam Licon Jms Arm Geld iim miny n y ."

" Nous fûmes nombreux à penser, à compter sur un élan qui finalement ne vint pas. Notre hypothèse a échoué. C'est clair. " Continue-t-elle dans l'obscurité de cette nuit aux yeux mis clos. " Néanmoins, je n'ai pas à me renier " conclue la mère, pendue au fil de sa parole. Elle se balance de gauche à droite, la bouche entrouverte, close, ouverte, entrouverte. Elle laisse ces mots poussière-d'or à son fils,recroquevillé par le sommeil. "Maison dodo maman dodo."

Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu !                 Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu !
Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu !
Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu !
Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu !
Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu !

Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu !

Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu !

Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu !

Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu ! Rougeblancbleu !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire