lundi 12 décembre 2011

VOKAL_01


Mathias Richard - VOKAL_01 @ Le Zorba - 9... par CamerasAnimales

Cette vidéo est une captation (par Gabriel Azais) de la (première) lecture du texte VOKAL_01 de Mathias Richard, à l'occasion de la "Surprise party mutante" organisée par Laurent Courau (LaSpirale.org) le 9 décembre 2011 au bar Le Zorba à Paris-Belleville.

***

VOKAL_01 est un sursyntexte revocalisé [ce titre de machine est provisoire !]

Il est fait à partir des onze syntextes existants actuellement sous le label amatemp (amas temporaire) :
http://mutantisme.blogspot.com/search/label/%23%20syntexte

1/ Les onze syntextes sont agglomérés en un seul sursyntexte.

2/ Celui-ci est lu à voix haute de façon aléatoire/libre pour servir de base à la recherche d'expressions frappantes à l'oreille, de détails, de mots, intéressants sous l'angle sonore, vocal, et/ou performatif.

3/ Les expressions à potentiel vocal sont extraites du sursyntexte monstrueux pour être placées/stockées dans un nouveau projet de syntexte, un syntexte vocal, expressément conçu pour l'oreille, la performativité, la diction, scansion, etc.

4/ Les expressions extraites du sursyntexte pour être placées dans le syntexte vocal peuvent être :
- laissées intactes, tel quel
- tordues, réécrites, ré-assemblées
- carrément servir de boutures pour de re-développement (une nouvelle écriture), une expression qui avait un intérêt limité pour l'oeil/l'écrit pour peut révéler un potentiel surprenant pour le dit/l'oreille, et un mot, une phrase, une idée, peut se transformer et pousser en un tout nouveau développement.

5/ Le tout est longuement malaxé, assemblé, désassemblé, évidé (limiter la durée, il ne faut pas que cela soit chiant (celui qui écrit ces lignes a été traumatisé par des lectures de littérature/poésie à mourir d'ennui)). Tout est pensé en termes d'impact (sons-sens) et c'est le critère qui tranche les choix nombreux à faire pour aboutir à un syntexte vocal pas trop long (ici 15-16mn selon la vitesse de débit).

***

A noter qu'il y a du "Rockcollection" dans VOKAL_01, c'est-à-dire que parfois tout à coup je m'amuse à imiter (à deux reprises, sciemment) des idiosyncrasies, des façons de dire/lire, des styles oraux, d'autres poètes contemporains. Je ne dirai pas lesquels, mais c'est pas très dur. :)
On peut citer des mots, des phrases, mais aussi des phrasés (une citation d'idiosyncrasie).
Tout comme un robot peut enchaîner différentes façons de parler indifféremment (parmi une liste d'options).

***

Le texte lui-même. Je le mettrai en ligne plus tard. (Il se pose évidemment tout un problème de notations).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire