vendredi 20 avril 2012

J'apparais, chaque seconde ou je vous vois.

Je ne suis pas naturel
Je ne sais pas de quoi vos mains
sont faites.
Je suis une sorte d'éléphant, c'est là, je pense, la vérité par exemple.
Je prie aussi beaucoup quand je vous vois, je vous aime.

Les lumières sont éteintes, il fait beau dehors est la raison pour laquelle
la rue s'étend au-delà de mon appartement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire