mardi 2 août 2011

L'écureuil et la sorcière

La rencontre rêvée d'un monotone écureuil avec une sorcière ne me laisse pas indifférent. Il trotte vers son gazier, et s'en prend d'abord à son tronc. Il tape, et tape, et tape, mais rien ne se passe, puisque la sorcière n'a pas décidé d'ouvrir, et ne le fera pas avant que l'écureuil ne tape sa queue par terre, car elle n'a pas confiance. Il est vrai qu'elle n'a pas confiance.
La sorcière n'est pas de ce genre à être toute occupée à ses affaires, elle vadrouille.
Elle n'a pas de linges à laver. Puisqu'elle jette un œil sur tout, l'oeil bête de l'écureuil ne lui suffit pas, alors elle craint la suite des événements.
Ouvrante, elle lui jette un regard, décide de se laisser accompagner et lui prend la main, de ses mains qui tremblent. Elle écrit trois mots sur un papier à l'écureuil qui ne sait entendre. Il acquiesce tout sourire, et s'en va..
Longtemps après le retrouver elle met plus que une vie entière et seule.

Il arrive un beau jour, elle ne peut effacer ce qu'elle a fait. Longtemps tourner autour du lac, et laissant entendre jadis qu'elle avait rêvée de lui. Quand l'oeil bête de l'écureuil apparaît à la surface, elle gît en pleurs et casse sa pipe.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire