mercredi 24 août 2016

€UROKAO$$DANCE [TRIANGLE EDIT]




RAPPEL : Le Dude du 19ème n'oubliera pas cependant de rester ouvert à l'écoute de sa loi interne : « Fuck My Rules » et ne lésinera jamais à produire des tracks mutants aux limites extrêmes d'une expérimentation chaotique hybridée d'EDM (!) et là, réside le paradoxe de sa Liberté.

ЖІІЖЮІЕ


lundi 22 août 2016

ZAPPOLOGIE 2.0 / Vous avez vraiment l'intention de transmettre le message d'un fantôme ? (2)




6
>Et puis curieusement,
>cela semble improbable mais le scénario
>surréaliste va se produire -
>envoie VOIR au 6/45/44.
>Le futur commence maintenant.
>Contre toute attente, ce couple transforme à jamais l’histoire
>de la conquête de l’ouest.

>On était peut-être aussi dans une vie antérieure
>avec des papillons violets, c’est trop joli,
>qu’est-ce que vous voulez que je dise d’autre ?
>Vous avez bu tout ça toute seule ?
>C’est une tragédie qui nous a amené ici.
>Vous auriez pu nous en parler plus tôt…
>Votre angoisse vous, c’est
>la chute de la porcelaine sur le carrelage.


7
>Bienvenue dans le journal de la nuit.
>Ce programme comporte du placement de produit.
>On apprend avec l’expérience.
>10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1,
>vous avez l’occasion aujourd’hui de devenir un héros.
>Prenez votre destin en main
>en 26 jours en avion
>et, si le climat devient irrespirable,
>faudra aller super vite pour passer le reste
>et laisser place à l’improvisation…
>Excusez-moi,
>vous avez vraiment l’intention de transmettre le message d’un fantôme ?
>Oui, je le veux.


8
>Je joue un personnage
>dans la vie de tous les jours,
>ça a toujours été une envie.
>En plus je suis superstitieuse.
>Alors qu’attendez-vous concrètement ?
>Le plaisir d’être ensemble
>et après je fais mon master 2 de droit
>mardi prochain dès 20h55 sur Arte
>avec ma webcam et
>au bout de trente secondes, il n’y a plus de tâche
>c’est tout je crois…
>Ne pensez-vous pas que vous avez été embarqué sur une pente glissante sans le savoir ?
>Y’a un tas de trucs suspects qui se passent dans les parages,
>et parfois ils les prennent en photo
>avec la triple technologie blue-light.
>Mais d’abord aujourd’hui,
>une surprise à chaque cuillère,
>je vous laisse découvrir
>la face cachée de la lune :
>j’appartiens à une société secrète.


9
> Imaginez un monde dessiné par Ikea :
> ici, on vous sert de quoi trouver la force et le courage de satisfaire toutes les rencontres,
>mais nous organisons aussi des
>portes qui claquent au beau milieu de la
>mission.
>C’est vraiment de la menuiserie…
>J’ai travaillé trois ans comme femme de ménage,
>ce n’était un secret pour personne.
>Tout le monde le sait,
>c’est très courageux de votre part…
>J’étais hôtesse de l’air pour une compagnie japonaise.

>Il y avait un double langage,
>alors j’ai rien dit –
>garder son sang-froid :
>c’était de toute façon une expérience incroyable.
> Savoir écouter est une des conditions de la survie.
>Ça commence à devenir plus clair.
>Il ne s’agit pas de voir mais de fermer les yeux et de réfléchir.


10
>En attendant, on se connecte avec
>une collection de livres
>dans le système judiciaire.
>Découvrez la cuisine
>d’après l’œuvre de Georges Simenon ;
>à l’intérieur trois plaquettes de cannabis.
>Voici des photos qui le prouvent.

>J’ai très bien dormi si vous voulez savoir
>(J’étais sous le charme d’entrée
>avec la meilleure des herbes)
>C’est avec ce genre de produit que nous travaillons ici,
>qu’est-ce que vous en pensez ?
>Ça fonctionne.
>Ça n’engage que moi mais je dirais que oui,
>ça marche
>Vous serez surpris par son prix
>et vous retrouverez le sourire.
>Il y a quelque chose que j’ai du mal à comprendre
>Profitez de chaque minute…
>Où est-ce qu’on est ?
>On est au Moyen-Age ?
>Au milieu des vignobles
>dans cet épisode retour à
>une forme serpentine qui se déplace en vrille.
> Les couleurs sont artificielles.
>Sous l’effet de la chaleur les deux brins se séparent et dès qu’on les refroidit l’ADN se recombine.
>On ne pense pas assez à ce genre de détail.
> Nous pensons que
> c’est un travail quotidien.
> Je veux que les choses soient dites
>Où est-ce que vous habitez ?
>On va pas perdre trois-quarts d’heures à tout réexpliquer…

>Et c’est là le problème :
>ils pourraient faire cent fois mieux.
>Ils ne garderont finalement que le souvenir d’un phénomène unique en son genre.

.../...


Turn



KTULU!!!!


dimanche 21 août 2016

prenssée m [Je vis, je vibre]

C'est la fin du monde et on s'en fout complètement. Notre langage a changé, les choses dont nous nous soucions ont changé, nos corps ont changé. Techniquement, je ne suis pas une personne. Un appareil optique révèle à la vue l'étrangeté de la vision. Tu as l'impression que tous tes traits doivent se remettre à l'endroit parce qu'ils étaient à l'envers pendant un moment. Tout s’est effondré et tu construis un édifice, un amas d'effondrement. Comme tu es en crise intérieure permanente, quand une crise survient dans le monde extérieur, tu es déjà prêt, c'est le seul moment où tout te paraît normal.

Est-ce que tu peux ouvrir mes yeux
Est-ce que tu peux ouvrir ma bouche
Est-ce que tu peux faire bouger ma mâchoire
Est-ce que tu peux me mettre en mouvement
Donne-moi de l'électricité, des influx électriques, des stimuli

Marseille est une ville comme je croyais qu'il n'en existait que dans les rêves. Marseille est un rêve, fait ville. Marseille est une ville qui existait dans mes rêves, et j'étais persuadé qu'une telle ville n'existait pas dans la réalité. Je veux des souvenirs comme ça, pour remplacer ceux que j'ai.
Prends une ligne de métro (ou de bus) d'un terminus à l'autre, une fois par jour, tous les jours, jusqu'à faire une rencontre intéressante. 
Automate agissant sans cause et sans but. Un être agi. Livré à son propre vide. A son propre fonctionnement. Développant une aptitude à observer. A enregistrer.
On se noie dans des milliers de voix. Le monde est rempli de données. Elles sont partout. Il suffit de puiser dedans. Analyser assez de données permet de prédire l'avenir. C'est un calcul de probabilités. Une foi intuitive est parfois de la computation à grande vitesse.
Pense en spirales et hélices et zigzags et cercles. Le langage est en plastique. C'est lors d'époques où tous les modèles volent en éclats que tout devient plus fluide. Il suffit alors d'un groupuscule, voire d'un seul individu, pour changer le cours de l'Histoire. Une révolution sous forme liquide. 

ça a une odeur d'ombre de vague 
ça a une odeur d'ombre de visage

Je passe mes journées à boire des tisanes Nuit Tranquille. 
Il n'y a pas de solution. Il n'y a que des déplacements temporaires du problème. 
Il n'y a pas d'espoir, et il n'y a pas de joie. Mais je mets quelques petits smileys. 
Tu es celui-celle qui meurt à chaque attentat, dans toutes les situations. Tu es un morceau de nature dans la nuit. Un vide noir, profond, dont tu ne reviendras jamais. Pas de pensées. Pas de corps. Pas de souvenirs. 
Y a des gens qui devraient être interdits de dire je t'aime. Alchimiste, elle arrive à transformer un bon moment en mauvais moment, un échange en non-échange, une humeur joyeuse en désir de suicide. Les gens nous blessent et on est brisé. On ne peut pas être réparé. Les gens heureux ne comprennent pas les gens malheureux. Du coup, les gens malheureux sont condamnés à fréquenter des gens malheureux. Ou des tarés que personne supporte.

Lors lors de de cette cette seconde seconde il il y y a a une une seconde seconde en en plus plus.

Je pense en toi. Ceci n'est pas un test. Tu remues le souffle dans ton corps, tu remues tes pensées, tu remues tout. Ceci est un entraînement intensif à la sensibilité. Indiscernabilité des mouvements d’éclosion et de perte. Cimetières clandestins, idéesirs, chastetés infilmées. Speed + mdma + extasy = babam. Tous les morceaux sont là, faut juste les recoller. Déclarant avoir le pouvoir de résurrection, T. fore à la perceuse un trou dans le crâne de B., puis fait éjaculer tous les mâles de la communauté, lui-même compris, dans la cavité. 

- Ça ne te dérange pas si pendant que tu écris je me branle ? 

Un criminel écrit à la guerre : Chère guerre, j'espère que tu vas bien. 
Les impacts se dévorent eux-mêmes. C'est le chant de la vie qui se dévore elle-même. La graine de la mort : t'en plantes une et y a quelque chose qui meurt. Cette goutte d'eau a été du sang, de l'urine, de la salive, toutes sortes de fluides organiques de toutes sortes d'organismes, des milliers de fois et le sera encore. Un sein se gonfle en pénis qui tourne et tourne jusqu'à se retourner et se transformer en vagin. C'est l'histoire d'un groupe qui s'appelle "Annulé". Jamais personne vient à leurs concerts, ils savent pas pourquoi. Je vis, je vibre.