mercredi 20 août 2014

La plage / prologue à Yuri Kane Simulator 2

Mister Kane, apercevez-vous encore l’horizon ? Les derniers flambeaux de votre existence, une poignée d’atomes dissolus dans le sel de vos larmes.
J’entame quelques pas de danse sur la dune pour me changer les idées - gestes abstraits simulant l’invocation d’une divinité contrariée - décharger les batteries, me vider de toute mémoire défectueuse, que déjà un tourbillon m’emporte. Des vagues de glue m’atteignent et se retirent. Elles se jouent de moi. Elles ne veulent pas me voir quitter le dernier carré. Le sonar est une usine, une usine à désastres. Le sonar accélère, reprend ses droits - comme je ne veux pas mourir - amplifie le mouvement. Encore une fois le timbre glacial de la machine s’emmêle à la vibration de la ligne d’horizon. Pour me lancer ses dernières balises.
Mister Kane, regrettez-vous votre vie ? L’horizon vibre de mille formes cylindriques et elliptiques, soyez indulgent car vous ne regretterez pas votre mort.
Sans attendre : le son de la batterie démarra. Je me lève, bientôt je suis seul au sein d’une marée rampante. C’est un débarquement. Des bacs suintants de carcasses informes se déversent sur la plage. Marée basse et pourtant la plage grouille, fourmille d’énergie, liquide, de ces spectres à la peau translucide. Ce ne sont plus mille artifices, ce n’est qu’un flux de chair visqueuse, blanchâtre, concentré de plasma s’écoulant sur le sable dans chaque anfractuosités offerte par le sol. J’observe le ciel toujours aussi incertain. La plage n’est que fluide, l’horizon, une vibration intempestive, flou artistique.
Entendez-vous notre balise ? Elle lance un appel à la sédition, c’est sur la plage de votre naissance, que nous commémorerons vos souffrances.
Les brumes de mon esprit s’éclaircissent et laissent entrevoir une courbure entraînant l’horizon dans une distorsion sinusoïdale. Régulière et lointaine. Stabilisée, m’aurait annoncée la voix derrière la lumière. Bien sur, j’entends ce signal aigu, écho glacial, résonner du haut des falaises, il s’attarde sur la plage, traverse le pont et ouvre les hostilités, ou le début d’un nouveau chemin de croix. Je dors sur la plage, mon chapeau sur la figure, ivre et groggy d’un long voyage. Sous le soleil. Les pieds dans les vagues ; las, je sommeille, je rêvasse, anticipe les arabesques du goéland. Son message tombe : débarquement à minuit. Je suis sur le point, vraiment très proche, de déclarer forfait.
Connaissiez-vous cette sensation ? Des litres de sable grossier, de cendres fumantes, vous empêchant de reculer.
Le Général prépare le baroud d’honneur. J’avertis mes compagnons de route que l’ennemi nous encercle. Chaque initiative n’est qu’un pas de plus vers le suicide. Le Général au grand chapeau surfe dans le courant, s’éloigne du camp retranché petit à petit, tour après tour, ça tourbillonne et ça bastonne, encore assez proche de moi, les rides du général reprennent le pouvoir sur son visage tuméfié, et le vent porte sa voix : « Il ne fait pas bon être une machine à écrire au matin du D Day », déclare-t-il. Il rigolera un grand coup avant qu’un spectre ne le gobe. Malgré la distance, je peux encore apercevoir ses yeux injectés de sang au travers d’une vague. Il rigole toujours un petit peu. En d’autres circonstances, j’aurais plongé. Je suis seul, maintenant, et pour toujours, à la poursuite d’une partie de moi échappée d’un cube ouvrant sur toutes les dimensions de l’espace et du temps. Le goéland surveille le théâtre depuis les airs, me fait ses adieux, en vol stationnaire entre deux arches. C’est la machine qui parle à travers lui sans réponse à l’ultime question : quelle heure est-il avant la fin du temps ?

mardi 19 août 2014

World Of Confusion (ReLoad) - Alyens / MC ZULU - Best Of Times - Ska Mix

"Honestly I am very appreciative that people put their time and energy into collaborating in this way. The first “guest” producer on the label is a gentleman from Paris by the name of Alyens. I am not sure if he is evenaware of how much the “Dadaist” movement (French WWI Art) has influenced his artistic output, but I have always admired that aesthetic; so I find it very interesting what he and his friends are doing."

"In areas where there is very little corporate support for certain arts, it is interesting to note how it develops regardless. This is being done by people who have a love for the artform, and nothing more is promised, save what they create on their own. It’s an honor when people like that respect what I do."

article :
http://mczulu.com/blog/now-on-electro-reggae-youtube-world-of-confusion-alyens-remix/

https://www.facebook.com/ElectroReggae

World Of Confusion ReLoad Alyens :
https://www.youtube.com/watch?v=_qxQ48YXFmA




lundi 18 août 2014

‪Ce vendredi 22 aout 2014 : #‎raysday‬

http://raysday.net/le-ray-s-day-cest-quoi/

Le Ray’s Day, qu’est-ce que c’est ?

[...]

Il s’agirait d’une journée pour fêter la lecture, quel que soit le support : pas de gue-guerre papier vs numérique, ce qui compte, ce sont les histoires, leurs auteurs et les lecteurs. Tout le monde est invité, à condition de respecter les copains. Ensuite, hors de question d’en faire un prétexte au business et au commercial : le 22 août doit être le jour où la lecture s’offre et se partage gratuitement et librement. Les auteurs pourront poster sur leur site une nouvelle inédite,  ou offrir l’un de leur livre seulement l’espace d’une journée, ou faire une lecture sur Youtube en direct, toutes les idées les plus folles sont autorisées et même fortement conseillées. Les éditeurs, eux, peuvent également proposer l’un de leur livre gratuitement toute la journée, solliciter leurs auteurs, offrir des goodies ou imaginer des initiatives inventives pour promouvoir l’acte de lire sans tomber dans le commercial. Les librairies et les bibliothèques pourront organiser des lectures ou des rencontres. Enfin, les lecteurs ne seront pas en reste et seront invités à partager leur livre préféré, à se raconter, à faire partager leur expérience via les blogs et les réseaux sociaux.

[...]

Liste des auteurs, libraires, éditeurs, etc, participants :
http://raysday.net/ils-participent-au-rays-day/

Pour ma part, je publierai "La Centrale", une nouvelle de +/- 4.500 mots, aux formats EPUB et PDF (+ en lecture direct sur ce blog)

ZAM #9 - QG Mutantiste Region Alpha 1.5 Classe XC(ss Optima) [Machine mutantiste Espaces libérés]

[Plugin] ZAM (Zone Mutantiste Autonome)
Machine mère : Espaces libérés
 
Plugin ZAM :
http://mutantisme.blogspot.com/2014/03/machine-mutantiste-espaces-liberes-zam.html
Espaces libérés :

jeudi 14 août 2014

MC ZULU World Of Confusion (Alyens Reload / Remix)

[Machine mutantiste Espaces libérés] Remise des diplômes

[Plugin] Remise des diplômes
Machine mère : Espaces libérés
http://mutantisme.blogspot.com/2014/03/machine-mutantiste-espaces-liberes.html

Vous vous réveillez un beau matin et vous découvrez qu’un espace s’est libéré chez vous. Un courrier officiel glissé dans votre boîte aux lettres vous annonce que vous venez de passer un grade.

Vous voilà Aspirant Mutantiste. Félicitations !

Le dispositif

Un diplôme à imprimer (Fichier PDF disponible en cliquant ici) et à glisser dans une boîte aux lettres inconnue qui vous inspire.


Veuillez transmettre vos photos de “remises de diplômes” par l’intermédiaire du système de commentaires ci-dessous.

mutantisme 1.2

in progress


mutantisme : PATCH 1.2
sortie du nouveau livre collectif (30 participants)
fin 2014
Editions Caméras Animales

mercredi 13 août 2014

lundi 11 août 2014

Blot-dance!


In 1978
Roman Jacobson
published a book titled
Six Lectures of Sound and Meaning

 In 2014
I've been reading a scan of it
and found a few blots on several pages.
Very interesting blots.
I've cropped'em and looped'em
And here's what i got:

mutantisme 1.2

in progress


mutantisme : PATCH 1.2
sortie du nouveau livre collectif (30 participants)
fin 2014
Editions Caméras Animales

#999microscripts / 071 - 080



080/ Il y eut ce regard du Capitaine Kirk. Et la réponse toute aussi ambisexuée de Karl Marx 2.0, ce truculent chroniqueur des espaces perdus.
 
079/ Drame des sites de rencontre, Bryan avait rendez-vous au Marineland. Moment de doute ou d'effroi où son pénis ripa dans un dauphin farceur.
 
078/ Grand mère vient de mourir. Toutes les précautions pour la stocker dans le congélateur. Recherche les meilleures arnaques aux aides sociales
 
077/ Laurent Gerra et ses vacances d'une semaine à Auchan. Incompréhension doublée de vertiges triplée de honte face à ses vis-à-vis polyglottes.
 
076/ Sur la piste officielle : Claire Chazal, l’Adjudant Chanal et Sebastien Chabal. Séances d’exclusions rituelles. Combattre l'anal par l'anal.
 
075/ Trois garçons pierres en main. Les vitres de la sorcière brisent le parquet. La Police n’ose pas regarder au loin. L'exorcisme à coup de dés
 
074/ Les bras dans le dos fusil d'assaut - discussion instantanée regrets différés - les doigts dans la peau annoncent son prochain album en solo
 
073/ Jack est cet adulte américain n'ayant jamais été diagnostiqué avec un trouble mental. Absence de symptômes suspecte, la douleur reste cachée
 
072/ Candy Crash la baby sister, championne de facesitting, initiatrice du braquage de banque de sperme en costume de X-Girl. Elle ouvre la gorge
 
071/ La photo floue, le portrait lointain, l’ombre d’une manifestation, le soleil qui entre les jambes joue, sans Quentin, l'orée d'une expiation.


https://twitter.com/doubles_v

samedi 9 août 2014

vendredi 8 août 2014

mutantisme 1.2

in progress


mutantisme : PATCH 1.2
sortie du nouveau livre collectif (30 participants)
fin 2014
Editions Caméras Animales

mardi 5 août 2014

Dialogue avec mon ombre (10/11/12)


mutantisme 1.2

in progress


mutantisme : PATCH 1.2
sortie du nouveau livre collectif (30 participants)
fin 2014
Editions Caméras Animales

lundi 4 août 2014

paSsage



#999microscripts / 061 - 070



070/ Caravane bandes bleues sur croix rouges. Le sens du détail. Une seule direction : l'aventure, le crash, le destin qui bascule dans un ravin.

069/ Baptême électromagnétique, mise en croix fractale, une pièce dans la joke box, le tour de magie était parfait. J.C.V.D. tourne sur lui même.

068/ Le psychopathe de la série commence par tuer son psy, mange son créateur, frire le tabou dans la dernière cène, un bon repas entre ses potes

067/ La dépression nerveuse de Méphistophélès dans une boîte à strip de la Cité des Anges tirée d'un roman de Gibson. Aucune âme pure à l'horizon

066/ Arc en ciel sur le crâne et cancer qui lui en fait voir de toutes les couleurs. L’inventeur de la matière la plus sombre retourne au mystère

065/ 0 commentaire pour Simon le Magicien. Lui qui tenait hier encore le siège de Bergen op Zoom à coup de bisyllabes enragées. Echo Tango Zulu.

064/ Le sublime régal du Diable est un tête à tête avec le vide - effet miroir quantique - le néant y entrevoit l'inexistence de sa non existence

063/ Comme une fleur, comme une imitation de Sharon Stone dans un repas de chasseurs, Hugo Brother, l’homme à l’homicide sollicité sera à l'heure

062/ Saint-Hère pourchassait d'une vitesse de croisière dans la brume tombale en aller double pour une fatuité en péril. Sous la pierre. En lacet

061/ Agé de 13 ans, Max Hate avoue aux enquêteurs la décapitation de sa voisine. Le mixeur contient encore les restes d'un smoothie à la cervelle

https://twitter.com/doubles_v

samedi 2 août 2014

v.u. 063

mutantisme 1.2

in progress


mutantisme : PATCH 1.2
sortie du nouveau livre collectif (30 participants)
fin 2014
Editions Caméras Animales

jeudi 31 juillet 2014

#999microscripts / 051 - 060



060/ L'histoire de ce soldat britannique débarqué le D Day avec une épée et un ordre clair du Vatican : tuez-les tous Satan reconnaîtra les siens
 
059/ Laurent Ruquier dit le rital, gigolo à temps partiel, un cœur grand comme la ville, assiste impuissant à l’avancée du gouffre interstellaire

058/ A29 direction Lille. Aire du Bois Dormant. Le Dr Ferrari nettoie ses lunettes rondes. L'Homme Nouveau est un mutant sur un cadre en carbone.
 
057/ Allégorie d'une gueule de bois feutrée dont les neurones auraient échappés à la douleur du réveil. Perturbations à venir pour Ava Brizcouple

056/ Un samedi à Mulhouse. Journée mondiale de la dépopulation. Une pensée pour Sophie qui avait trouvé un acheteur sur leboncoin pour sa 106 kid

055/ Attaquant vedette. Le PSG lui tend les bras hors circuit. Malik99 lui tend le slip en cam2cam. La réussite dans l'échec l'attend au tournant

054/ Rihanna persiste. Programme radical : la poésie ou l'euthanasie. Faire pousser de l'Heracleum mantegazzianum sur les cendres de l'humanité.

053/ De technicien en soins palliatifs en "coach suicide", Eric a trouvé sa voie dans la vie, envisageant la mort comme une maladie transmissible

052/ Tachycardie-sur-Marne, son centre-ville pittoresque, son musée, son camping, sa prison haute sécurité et le collier de barbe de M. le Maire.

051/ Candidat malchanceux. H. vagabonde en flux inconsistant d’un motel à un autre. Tombe à pic dans une zone d’exfiltration temporelle. Le ciel.
 


https://twitter.com/doubles_v

IF YOU'RE READING THIS,


mercredi 30 juillet 2014

chronos 000





les mots parlent d'eux même bien mieux que nous parfois ...

si on te demande tu diras que tu sait pas ... je suis un paradoxe temporel a moi tout seul, attention danger! risque de boucles infini ...
non mais en plus t'est de la baise mais en plus faut que tu remplisse un formulaire pour dire pourquoi on devrais te baiser toi plutôt qu'un autre, et en plus a la fin on est senser dire merci patron ... le romantisme est mort ou enfin presque parfois il revient pour vous bouffer le cerveau prenez un numéro et remplissez le formulaire bleu pour l'affection et le rouge pour la haine le gris pour la peine nous avons les moyen de vous faire voir la vie en couleur et nous déclinons toute responsabilité si il vous venait a l'idée de vomir vos tripes et de vous vider en place publique ceci dit n'oubliez pas dieu moi et tout les autres con qui peuplent cet univers on vous aime, signez ici 
je comprend pourquoi certain en arrive au meurtre, moi je suis même pas foutu de me foutre en l'air tout seul, même pour ça j'ai besoin d'aide ... bref comme une envie de se taper la tête dans le mur et heureusement que ça ne manque pas  ... au moins mon humeur est en harmonie avec le climat ...
Au dela de l'amour il est vrai que il y a le "déja vu" il n'est de rencontre sans ce sentiment de s'étre toujours connu alors qu'on vient de se rencontrer, et on voudrais tous que l'on nous aime pour ce que l'on est vraiment au fond de soi alors que ce qui rend amoureux autrui de soi en soi c'est l'autre .... c'est peut être pour ça qu'on aime pas dire je t'aime que entendre je t'aimerais a jamais fait peur car il n'y a rien de plus rassurant peut étre que de s'entendre dire je t'ai toujours aimer comme l'amour lui même ne peut se passer de la nature du mystère au risque de passer pour un simple désir égoiste ... on vis rarement pour aimer mais on meurt tous d'amour de notre vivant a vouloir provoquer le destin mais l'amour lui même et enfant de bohème et n'as jamais connu de loi et a ce titre il est a égalité avec la mort car c'est toujours lui qui choisit les condition, l'endroit et l'heure du crime bref comme on dit quand on aime on ne compte pas ...

je marche seul avec plus personne a qui faire la gueule, et je crèverais seul comme un chien, quoi que même certain chien ont une vie plus décente que la mienne, si ont viens pleurer sur mon sort, dites vous que ce ne sera que pure hypocrisie, de mon vivant personne ne s'est soucié de ce que je ressentais, et si la misère est héréditaire, alors il semble que c'est chez moi que s'exprime le mieux c
e patrimoine génétique, et mon héritage fait de moi ce que je suit c'est a dire un moins que rien, qui en réalité ne fait aucune différence, mort ou vivant c'est du pareil au même, et rassurez votre conscience, vous pouvez garder votre pitié et vous la mettre ou je pense, car en réalité c'est moi qui ai pitié de vous, car peut être ne suis-je en ce monde qu'une déchirure qu'un déchet, peut être suis-je mort et que je ne connaîtrais jamais le bonheur en gardant en bouche ce goûts de morts et de pourriture mais peu importe car au moins je me sent libre, et j'arrive même encore a rire de l'ironie de mon sort, mon destin est une farce, la fatalité est une garce ....

Ce que nous craignons, nous essayons de le maîtriser.

on n'est ni l'un ni l'autre et tout a la fois cela continue de résonner en moi non je ne sait rien non je ne sait pas je ne sait plus...

Quoi que je veuille raconter cela ne se passe jamais comme prévu, c'est pour ça que je continue d'écrire c'est pacque cela n'a de cesse de me surprendre.

hostile a cette puanteur qui atteint la profondeur de mon vide intérieur qui ne connaîtras ni d'ici ni d'ailleurs je suis fait de ces ombres qui se nourrisse de vos peurs si il le faut j'arracherais votre cœur si il n'est que poison ce sera la plus belle des offrande a ma passion ...

Même pour ce qui est de me haïr moi même une chose est sur je fait ça mieux que n'importe qui ...

si tes actes contredise tes parole et que tu te dit que ce qui compte c'est ce qu'on as dans le coeur tu te méprise car tes actes reflète ce que dissimule ton coeur si on sait regarder on ne vois plus que ça, tu peu douter de mon point de vue et c'est, ce que tu fait et je comprend que tu ressente le besoin de le nier ...vue l'énergie que tu dépense pour te mentir a toi-même ...
je me prend pas la tête et je ne suis pas victime de bouffée délirante mais plutôt on peut dire que je suis dépassé par l'implacable et accablante réalité ...

Triste moi non plus ceci dit je suis bien au dessus et en dessous et au delà de tout ça car l'écrasant poids de la réalité se fou bien de la mélancolie ou de la joie et encore plus de mes état d'âmes a la noix j'avoue étre un peu désabusé mais cela ne veut pas dire totalement désespéré bien au contraire car je suis émerveiller par tout même mes propre cauchemars c'est un peu mon art de rêver ....

les seules histoires sans fin possible sont celle qui n'on jamais commencer ...

Veille mutantiste 140730


Crédit image : DO NOT USE IN ART

[...]
"On présente parfois la machine de Swift comme une préfiguration de l’ordinateur, mais il s’agit surtout d’une satire anti-intellectuelle. Quant au film de Chris Wilson, c’est une potacherie geek. Malgré les siècles qui les séparent, ni l’un ni l’autre n’envisagent sérieusement qu’une machine puisse créer une œuvre artistique présentant un intérêt en soi. Cette idée ne me semble pas jouir d’une très grande crédibilité aujourd’hui. Il existe certes des outils qui permettent de générer automatiquement des textes, mais ils relèvent souvent de la parodie (les générateurs de charabia) ou bien ils s’inscrivent dans une démarche strictement expérimentale, comme les créations de l’Alamo ou le logiciel Mexica, qui descendent en droite ligne des exercices combinatoires de l’Oulipo, comme Cent-mille milliards de poèmes de Queneau."
[...]
"On sait que Cook conservait des milliers de petits papiers sur lesquels il notait ses idées. Plotto est sans doute issu de la mise en forme de ce matériau. Mais le livre n’est pas un simple catalogue de situations à la Polti, c’est un véritable générateur de fictions, un précurseur étrange de l’hypertexte, une authentique machine littéraire au sens où l’entend un théoricien comme Nick Montfort : une « machine littéraire » n’est pas forcément une machine au sens propre, avec des rouages, des engrenages ou une carte-mère, le terme englobe n’importe quelle méthode procédurale qui permet de générer des textes."
Source : http://armurerie-de-tchekhov.com/2013/12/12/plotto-2/

Crédit image : DO NOT USE IN ART 

[...]
"La force de l’ordinateur est d’aller vite, très vite, beaucoup plus vite que l’homme, et donc de pouvoir effectuer des transactions à des échelles de temps telles que l’argent est gagné sur des variations infimes du marché. Dans une étude publiée tout récemment par la revue Nature, et dirigée par un chercheur de l’université de Miami, quelques chiffres sont rappelés : par exemple, un câble transatlantique, spécialement dédié aux échanges financiers, est en train d’être tiré entre les bourses de New York et Londres, dans le but de gagner 5 millisecondes dans les communications. 5 millisecondes… Alors que dans la plupart des activités humaines, le temps de réaction est estimé à 1 seconde environ. Et que même un grand maître d’échecs met 650 millisecondes (soit un peu plus d’une demi-seconde) pour comprendre qu’il est échec et mat. 650 millisecondes contre 5 millisecondes… Nous avons donc construit un monde dans lequel seules les machines ont la capacité d’agir."
[...]
"Et ces algorithmes se font la guerre, se répondent les uns aux autres, avec une rapidité telle que les hommes ne voient rien. Nous ne voyons rien, au point que cette même étude publiée dans Nature fait un constat inédit : depuis 2006, le marché boursier a connu plus de 18 000 crashes, 18 000 craches passés inaperçus tant ils ont eu lieu vite (ils durent 1 seconde et demie) et qui se sont accéléré pendant la crise financière de 2008. L’étude en conclut à une sorte d’infra-instabilité des marchés, une instabilité presque insensible, mais qui déstabilise en profondeur l’économie."
Source : http://www.internetactu.net/2013/10/14/la-nouvelle-ecologie-du-temps/

Crédit image : DO NOT USE IN ART

"Il semblerait que nous soyons suffisamment uniformisés pour qu’une intelligence artificielle puisse réagir et penser à notre place. Inquiétant non ? Et c’est pourtant ce que risque de nous proposer Google dans un futur proche. Un brevet déposé en 2011 a été récemment publié. Dans celui-ci un système complexe qui permet de suggérer des réponses pré-écrites y est décrit. L’humain n’aura plus à réfléchir pour écrire ses propres réponses, il n’aura qu’à valider ce que Google aura déjà pensé pour lui."
Source : http://www.presse-citron.net/google-peut-desormais-penser-et-ecrire-a-votre-place/

Crédit image : DO NOT USE IN ART

[...]
"Lorsque j'étais au Brésil il y a trois mois de cela, j'ai été amené, à l'initiative de ma jeune guide Isabela, à boire un bol entier d'Ayahuasca. C'est un puissant PSYCHOTROPE hallucinogène contenu dans le jus d'une racine particulièrement dégoutante qui pousse dans la forêt végétale amazonienne."
[...]
"J'ai alors visualisé mentalement une page web vide, blanche, au contenu entièrement blanc, et à la barre d'adresse vide. J'ai alors visualisé que je tapais dans la barre d'adresse une URL, en l'occurrence : www.yahoo.fr Et la magie s'est produite. Je peux vous assurer, sur tout ce que j'ai de plus précieux, que la page d'accueil de Yahoo s'est affichée. J'ai été en mesure, pendant près de deux minutes, de me connecter mentalement à l'internet."
[...]
"Je suis parvenu à créer mentalement mon site web mental, auquel tout internaute mental peut accéder. Les fonctions enrichies du WEB MENTAL sont infinies : intégration de l'odeur, de la sensation, du son, des impressions… Ces pages, au contraire des pages webs classiques, ne peuvent être accédées que par le biais de la connexion au WEB MENTAL."
Source : http://www.craypion.org/index.php?option=com_content&view=article&id=82

Crédit image : DO NOT USE IN ART


mutantisme 1.2

in progress


mutantisme : PATCH 1.2
sortie du nouveau livre collectif (30 participants)
fin 2014
Editions Caméras Animales

lundi 28 juillet 2014

#999microscripts / 041 - 050



050/ Jacques Y. est en cours de destruction. Un régime qui lui détruit le corps. Progressivement, toutes les cellules souvenirs seront supprimées


049/ Pierre Lescure donne un coup de neuf au remake des 120 journées de Sodome avec une équipe de traders en burnout au manettes d’un Airbus A380


048/ Chris Waddle. Chef de fil de la dissidence anti-résurrection. Son premier amour s’invite sur son lit de mort entre ses deux frères avortés.


047/ La rame de métro était un toboggan avec une coupe à la ONE AGAIN. Chaque pas une torture. Pour plus de performance : intenter une procédure.


046/ Ennemi de sa propre vie, Jean Marc Mulet prit le micro et l’avala. Tout ça pour dire qu’il avait fallu montrer patte blanche pour finir ici.


045/ Ses vacances à Oslo, de nuit, sous les projecteurs-trottoirs. Rencontre avec une nymphe. Au matin, l’avant goût d’une traversée du désert.


044/ Résultat du test de compatibilité : Adopteunsex vous propose Sandra, guenon toxicomane et récidiviste tout juste échappée du zoo de Maubeuge


043/ Johnny Hash émergea de la méga cuite de l'été en chantant nu devant une terrasse bondée de touristes qu'il prenait pour descendus de la lune


042/ Aller - Retour - Diagnostic du garagiste sans appel au péage n°895 lorsque le logiciel de reconnaissance faciale le prit pour Kurt Cobain.


041/ 90 mn de plan américain contemplatif sur Francis Huster cet intraitable défenseur central du FC NANTES saison 2038 seul contre tous les fous


https://twitter.com/doubles_v

Dialogue avec mon ombre (7/8/9)