mardi 1 mai 2018

Dans la diZZtanZ




J’aimerais prendre des pilules
           pour ne plus rien sentir
Ni mon vide intérieur
Ni ma déception
       ke c'te non-relation
          se distend

J’aimerais retourner dans la forêt
                 écouter le vent
      souffler
           si fort
qu’il étoufferait mes pensées lugubres
       et mes chants élégiaques

J’aimerais encore enlacer
              cet arbre
      et sentir son écorce chaude sous mes doigts
Humer sa douce rugosité
Voir sa cime se balancer
           comme en réaction à mes caresses

J’aimerais encore me perdre
         pErdrE mon esprit intempestif
     le flAnquer à la mer
laisser les vagues faire le travail
et KE surtout
                  le ressAc
ne ramène aucun limbe
                     Zéro souvenir

Être vIde
         transparente
         en suspension dans l’aIr

D’Aplomb pourtant, je marche
                                 seule
Je fends les éléments

et suis dans l’expectation
           de baiser jusqu’à n’en plus pouvoir
pour me sentir vivante
                    vibrante
et sûrement pas déviante

alors en attendant

      Je DanSe


Aucun commentaire:

Publier un commentaire