samedi 22 juillet 2017

reproésie au mètre :: à la dé-coupe

 lé #9 (en cours||version texte)


Quand tu pleures tes papiers rient

cervulum facere (conte à mi-nez au bout de l'H2O ou "fable des temps sans arbre"
on dit qu’il faut luther en soi mais chacun va chercher la preUVe de cette e-vérité séduisante et gracile comme un bouleau au-dehors luth perpétuel pour vivre en tant qu’individu incision dans le bois de
papier du contractbonchial ici<et>là ces joursminutes ces nstants où jeil redresse la tête rien il n'y a rien à redresser
et que l’horizon de s[e]m[e]s reins puisse – SHELL NUT
douloureux d’abrutissement et de sommeil dans les fluides à nousoi-même-s d’abattage des secondesd'heuresmois de déc||oupage de
nousoi-même-s qui passe-nt -
échapper un peu à l’in[di]gestaliénation de leur ncondition poétarienne alors tuil m’assieds jell t'assions assoiffé-e-s de mécalme et d'antéretraite <div class="separator" style="clear: both; text-align: center;">
<a href="http://4.bp.blogspot.com/-0-rxJhyfIZk/WXLdnVpa_rI/AAAAAAAAABE/HbIt6b6hneElr5Af0AedhYWqY6bbMKTdgCK4BGAYYCw/s1600/ashes%2B-%2B5.5.png" imageanchor="1" style="margin-left: 1em; margin-right: 1em;"><img border="0" height="320" src="https://4.bp.blogspot.com/-0-rxJhyfIZk/WXLdnVpa_rI/AAAAAAAAABE/HbIt6b6hneElr5Af0AedhYWqY6bbMKTdgCK4BGAYYCw/s640/ashes%2B-%2B5.5.png" width="640" /></a></div>
<br />les bras fleuves d'UV invisibles charnierpentiers du foiecœur plongés dans l'vivanté houppier dl'applittérature des brouchesonchiales si out est à l’intérieur alors why le R.N.S.A. ce syndicataleptique pour les membrarbres
à mesurer le bruit que font tous ces cadavres de m


#1 versionaud<>ioemboutie


Craddie gatuit c'estdansl'#

CWH




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire