vendredi 11 décembre 2015

Orphane_d21 : première connexion


Quand on passe plus de 12 heures par jours les doigts sur un clavier il ne faut pas s'étonner de voir sa morphologie se transformer : la colonne vertébrale se tord - la silhouette s'affaisse - la musculature s'étiole - c'est tout le corps qui finit par se greffer à un fauteuil aux allures de corset retenant les chairs et les os pour que le cerveau se concentre sur la vélocité de l'oeil et du doigt. Quand on frappe un clavier d'ordinateur plusieurs dizaines de milliers de fois par jour, le bout de vos doigts commence à vous obséder : la peau vous gratte - le sang se cache - une fine couche de corne pousse - pareille à un musicien effaçant peu à peu vos empreintes digitales - comme un robot avant sortie d'usine. Orphane_d21 - vétéran du réseau - avait constaté le problème depuis longtemps, considérant cette prothèse naturelle comme une forme de trophée réservée à une élite : un de ses doigts prenait une forme si particulière - la phalange déformé en spirale - qu'il décida un jour de la montrer à son médecin. Ce dernier portait le masque baroque que tous les docteurs arborent quand il ne savent pas répondre à une question. Il lui conseilla d'attendre et de voir comment la chose évoluerait. L'ongle finit par sécher quelques jours plus tard - tout comme le bout de son index dont la peau se mit à désquamer autour de l'os. La tentation était trop forte de dépouiller la peau sèche qui partait en écailles. N'éprouvant aucune douleur, obsédé par cette mutation inconnue, Orphane_d21 se mit à gratter avec les dents en taillant dans la zone insensible. Lors d'une crise plus intense que les autres : il finit par attaquer l'os sans jamais verser une goutte de sang, et sous la peau se cachait une pièce d'une forme étrangement commune : la calcification de sa phalange à l'air libre était d'une taille et d'une forme similaire à celle d'un port USB. Cette nuit-là, il se posa longtemps la question de savoir s'il devait essayer de se brancher sur son ordinateur. Avant de se connecter il tapa une dernière fois sur son clavier - un dernier message sur Twitter : je m'apprête à toucher mon rêve du bout des doigts.

La Secte des Dysfonctionnels

Aucun commentaire:

Publier un commentaire