jeudi 25 août 2011

Monde invisible

Monde invisible. Microscopique, voire pire. En dessous, A l'intérieur. Qui compose et construit le grand Tout. Détail du détail du détail. Fractale vertigineuse. Déserts de coin de table. Prairies épidermiques. Gouffres et montagnes d'un morceau d'écorce. Lois naturelles à l'état brut. Primitivisme organique, cellulaire. Mécaniques autres, pourtant génératrices des notres. Mais plus proches de l'état causal, des couches profondes de l'existence. ADN. Integralité de l'information génétique de toute la biosphère. Langage universel. Savoir caché. Code. Programmation parfaite. Biotechnologie ultra-perfectionnée. Géometrie reglée au nanomètre. Mais aussi multiplicité, chaos des formes. Ultrastructures. Toujours plus de détail, d'irrégularités, de textures qui se révelent toujours méthodiquement disposées et arrangées selon des lois prédéfinies. Pas de fin, toujours plus profond. Dimension imperceptible par la lumière elle même (Distance entre deux nanomètres inférieure à sa longueur d'onde la plus basse). Technologie supra-futuriste permettant de percevoir tout de même. Bombardement photonique. Recomposition du relief invisible. Précision nanométrique, tridimensionnelle. Exploration approfondie ouverte et sans limite de tout ce qui existe. Frénésie. Cascade ininterrompue d'images, par milliers, de ce qui n'est pas supposé exister pour nos yeux.. Archivage. Diffusion. Infinité de 0 et de 1 qui tourbillonnent à la vitesse de la pensée, se dispersent et s'écoulent dans un flux continu. Bases de données. Nourriture prohibée pour les globes. Carnaval organique. Micromonstres hideux et fascinants. Complexité hallucinatoire. Collection. Recyclage. Réappropriation. Matière à sculpter, découper. déchirer. étirer. déstructurer. restructurer. séparer. assembler. symétriser, superposer, composer. décomposer. fusionner. accoupler. transformer. Univers plastique malléable. Mise en relation à sa propre mécanique qui est le niveau encore en dessous, et qui peut être représenté par des éléments géometriques simples (points, droites, cercles, carrés, triangles et autres polygones réguliers). Aspect vectoriel, technologique, scientifique, mais héritage ancestral. Symboles primordiaux. Forces principielles : Cohésion-Attraction-Conservation, Dispersion-Répulsion-Destruction, Tension-Orbitation-Création. Pour ne nommer qu'elles. Dualité, équilibre, harmonie, cycles. Résonnance cosmique. Monde microscopique invisible en tant que métaphore de l'invisible au sens religieux. Perception et expérience du monde organique invisible = expérience de "l'invisible". Expérience transcendantale, subjective, du divin. Prise de contact directe avec la conscience de la nature. Accès illimité au savoir contenu dans l'ADN. Serpent cosmique. Chamanisme. Transe. Science sacrée. Retranscription visuelle de l'éxperience mystique souvent liée à la géométrie et à la symétrie. Arts sacrés. Architecture sacrée. Peinture sacrée. Sculpture sacrée. Motifs inspirés de la nature. Formes et compositions géometriques presque toujours présentes. Tentative de représentation ou d'imagination du subtil à travers une de ses manifestations (partie, éléments du monde physique réel, de la nature) qui n'était pas à disposition de l'humanité au temps révolu du développement des arts sacrés. Subtil = spirituel, mais aussi sensoriel. Sensible. Non visuel. Synesthésie artificielle. Montrer du son, de la musique, des sentiments ou des sensations. Abstraction. Expressionnisme. Dimension spirituelle. Élévation de l'esprit de l'Homme. Travail sur soi. Mécanisme mental. Hacking. Infiltration, brouillage, reprogrammation forcée de la perception d'échelle en tant qu'illusion primordiale de l'espace revé.
Fascination. Compréhension. Mutation.



Source des images utilisées :
BIODIC



"Noror Oh"

new book published by Dysphasia Press (Canada)
by Yves Fash Zag

few copies available 
$10/US

Jme Gugginø Yves Fash Zag utilizes the text-randomizer script called “Powerword”, invented by Lawrin Voll. (The source texts are from all of the Awkwardists.) see: http://awkwardist-unreader.blogspot.com

 please email me at

awa_zag@excite.com

THANKS!!

Apocalypse Symbole - Acte II -








Apocalypse symbole




J'ai toujours voulu être sur scène. Les regards braqués sur un visage qui est le mien. Je ne sais pas. Une star de cinéma. Un top modele. Une danseuse . J'ai toujours voulu que l'on me regarde sans baisser les yeux. Que l'on fixe mon visage défoncé a coup de crosse. Celle d'un smith & Wesson. Je me rappel encore de la scène. De l'endroit. De mon viol. Du bruit de ma dent éclatée sous le poid du métal hurlant. La détanation de l'arme à feu braqué sur mon oeil gauche. Je m'en souviens de tout. Ce que je veux ? C'est être l'égérie de notre Histoire. Je veux être la prochaine putain de guerre mondiale. Je veux que l'on imagine les hurlements du passé a travers mon visage. La gueule baillonnée de notre futur. Je veux que l'on me regarde. Que l'on entende les tirs de mortiers face a la chaire a vif de mes joues. Je veux que l'on écoute un kamikaze se faire peter la gueule lorsque vous verrez mon seins gauche tailladé par mon enfoiré de violeur, mon père. Je veux être l'apocalypse symbole. Sur scène. Devant un micro. Je ne dirai rien. Je serai la ballerine sous camisolle chimique. L'actrice muette. Je suis Hiroshima et bordel de merde vous allez voire que je ne déconne pas. 
                                                                                                                                                           Micro-texte by : E. A.

mercredi 24 août 2011

C'est l'histoire d'un cochon, d'une taille assez moyenne qui se baladait sur une route. Mais ce n'était pas vraiment une route, c'était plutôt une sorte de maillage entrelacé par les divers positions du vent. Mais ce vent n'était pas vraiment silencieux, il avait le cri de l'égorgement tardif, celui qui ne vient qu'à la fin de l'histoire.
Et le cochon avançait tranquillement, sans trop y voir, puisque le-dit était aveugle. "Ca c'est passé il y a un an dans un accident de chênes", plaisantait-il à ce propos. Marchant, ce cochon ne pouvait guère bouger les lèvres.
Il laissa échapper cette phrase. Le décor partit en vrille.

dimanche 21 août 2011

SERS (Surveillance de l'environnement romainvillois par satellite)

Quand j'étais petit je collectionnais les fiches décrivant les espèces animales, les insectes, les embranchements du vivant... Je pouvais passer des heures à examiner les photos, je me souviens encore avec précision de l'aura gracile de certains organismes unicellulaires. Je lisais toutes les fiches une à une plusieurs fois, je voulais augmenter mon savoir, je voulais que le savoir entre en moi. Plus tard je lirai l'Encyclopaedia Universalis (26 volumes) dans l'ordre alphabétique (mais en sautant tout de même les articles trop spécialisés qui m'étaient incompréhensibles), toujours dans l'objectif de mieux comprendre la réalité.

mercredi 17 août 2011

Enki Ashes Fuck You !!! : Apocalypse Symbole



« Then thank your God that I'm not aware 


And thank God that I just don't care »


Heroin
The Velvet Underground


lundi 15 août 2011

jeudi 11 août 2011

vendredi 5 août 2011

via http://photograffeurs.over-blog.net/

(Autre version : "Pleurez, pleurez de vos échecs personnels, avant de pleurer de notre échec collectif.")

mardi 2 août 2011

L'écureuil et la sorcière

La rencontre rêvée d'un monotone écureuil avec une sorcière ne me laisse pas indifférent. Il trotte vers son gazier, et s'en prend d'abord à son tronc. Il tape, et tape, et tape, mais rien ne se passe, puisque la sorcière n'a pas décidé d'ouvrir, et ne le fera pas avant que l'écureuil ne tape sa queue par terre, car elle n'a pas confiance. Il est vrai qu'elle n'a pas confiance.
La sorcière n'est pas de ce genre à être toute occupée à ses affaires, elle vadrouille.
Elle n'a pas de linges à laver. Puisqu'elle jette un œil sur tout, l'oeil bête de l'écureuil ne lui suffit pas, alors elle craint la suite des événements.
Ouvrante, elle lui jette un regard, décide de se laisser accompagner et lui prend la main, de ses mains qui tremblent. Elle écrit trois mots sur un papier à l'écureuil qui ne sait entendre. Il acquiesce tout sourire, et s'en va..
Longtemps après le retrouver elle met plus que une vie entière et seule.

Il arrive un beau jour, elle ne peut effacer ce qu'elle a fait. Longtemps tourner autour du lac, et laissant entendre jadis qu'elle avait rêvée de lui. Quand l'oeil bête de l'écureuil apparaît à la surface, elle gît en pleurs et casse sa pipe.
L'air sombre la tête prise
rentrer (dormir) quand
le rivage suit et suit
le cours trop fort
la nuit s'évase comme un cervelet
qu'on coupe en deux
et voilà voilà qu'on pend les gens
voilà voilà que ça donne six mois
que le vin se prend et qu'il se
prend mal car on coupe les gens
comme des cervelets
et les cervelets, marteaux, sont à un
baiser de leurs cages.