lundi 30 mai 2011

Mots timbrés sur boucle (MTB)

Cet agencement hybride, constitué d'une lecture en voix timbrée sur fond musical répétitif, vient d'un intérêt simultané et non hiérarchisé pour les mots et les sons, la poésie et la musique.
Et de l'incomplétude parfois ressentie lors de lectures de littérature "à voix sèche" (que cela soit en tant qu'auditeur ou lecteur).

Il s'agit d'exprimer, poser des mots parlés-chantés [chantés, clamés, vocalisés, plutôt que simplement dits] sur une boucle sonore répétitive, une séquence composé d'un ou plusieurs sons.
A la différence du rap, le MTB ne s'impose pas (sans se l'interdire non plus) une phrasé basé sur la rythmique, la saccade.
Le MTB vient du sentiment d'insuffisance, voire d'ennui, de certaines lectures de poésie « dite ». Il s'agit de rendre le sorti des mots plus complet et satisfaisant, plus physique et plus spirituel.
Entre la lecture et la chanson, le mot est clamé, chanté, timbré, plutôt que dit. Le MTB ne reprend cependant pas spécialement le format de la chanson, même si il porte des ritournelles.

Voici quelques exemples issus du projet musical et poétique R3PLYc4N.
Les « morceaux » ont été conçus avec une seule pattern dans le célèbre logiciel audio Fruity Loops. Ce minimalisme volontaire est une base, un dispositif, pour faire sortir les mots (leur jus).
« Maman Hiroshima » http://r3plyc4n.bandcamp.com/track/maman-hiroshima
« T'es au bord » http://r3plyc4n.bandcamp.com/track/tes-au-bord
« Chaque nuit » http://mathias.richard.free.fr/audio/Chaque%20nuit.mp3
« Destruction de la nation » http://talkiewalkie.org/desn

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire