lundi 1 mars 2010

En gros,
les champignons irradient ce qu'il y a à l'extérieur de toi
pour que tu ne puisses plus plonger au-dedans

Ainsi
il n'y a rien
alors tout apparaît
Ces images absentes de toutes les mémoires se révèlent.
Là ou elles sont
il ne se passe plus rien

Elles ne sont pas là ou tout fuit et tourne
elles forment le centre
Elles ne nous disent pas qui on est


Je me suis rendu compte qu'il n'y avait rien que le voyage
et que notre naissance n'était que le déchirement
de la peau hélicoïde
Cette peau hélicoïde n'a pas sommeil
Elle n'est pas
et nos attachements

nos attachements ne sont pas plus grands que tout
Notre attachements
le nôtre
est force
puissance sur une faille
dans un désert
c'est donc le plus difficile à recréer, à récupérer
Notre attachement est un équilibre
si mystérieux
( et quand je dis mystérieux, je veux célébrer le mot mystère sans lequel
Notre attachement est un équilibre
si mystérieux )

Aucun commentaire:

Publier un commentaire